Le risque infrastructurel des pistes cyclables à travers la Croatie, la Slovénie et l'Autriche est de mieux en mieux connu, grâce à l'équipe SABRINA et un vélo d'évaluation spécialement équipé pédalé sur 6 routes EuroVelo.

le EuroRAP Projet SABRINA – Routes cyclables plus sûres dans la région du Danube – vise à améliorer la sécurité des infrastructures cyclables sur les corridors cyclables existants, prévus et manquants traversant 9 pays de la région du Danube, dont la Hongrie, l'Autriche, la Croatie, la République tchèque, la Slovaquie, la Slovénie, la Roumanie, la Moldavie et la Bulgarie.

Bien que l'activité ait été ralentie en raison des restrictions de voyage liées à la pandémie, les partenaires du projet de l'Université de Zagreb, Faculté des sciences des transports et de la circulation (FPZ) ont récemment terminé des inspections de sécurité en consultation avec des partenaires locaux, sur les pistes cyclables EuroVelo EV no. 6, 8, 9, 11, 13 et 14. Les relevés vidéo ont été réalisés à l'aide d'une voiture d'évaluation et d'un vélo spécialement équipé, équipé d'une caméra orientée vers l'avant à angle de 170 degrés et d'une caméra à 360 degrés fixée sur un poteau à l'arrière du bicyclette.

Croatie

Dirigé par le partenaire du projet roumain Agile Transport Analysis SRL, et soutenu par FPZ, plus de 400 km de routes EV no. 8 et 13 ont été tournés en Istrie (la péninsule au nord-ouest de la Croatie), au mont Velebit et en Dalmatie (centre et sud de la Croatie) et en Slavonie (à l'est de la Croatie).

Slovénie

Des partenaires locaux de l'Institut européen d'évaluation des routes (partenaire principal du projet SABRINA) et de la municipalité d'Ilirska Bistrica ont rejoint l'équipe sur la route pour enregistrer des relevés vidéo de plus de 450 km de routes en Slovénie.

L'une des activités de la municipalité d'Ilirska Bistrica, qui a pour objectif de devenir un lieu convivial pour les cyclistes, est de déterminer le tracé de la liaison cyclable manquante entre Trieste en Italie et Rijeka en Croatie en coopération avec les communautés locales et le coordinateur EuroVelo slovène .

L'analyse des données des inspections des routes sur le terrain sera incluse dans un rapport pour informer la mise en œuvre d'une nouvelle piste cyclable dans le sud-ouest de la Slovénie. La municipalité d'Ilirska Bistrica, en coopération avec d'autres autorités locales et la Direction des infrastructures de la République de Slovénie, prévoit d'achever le nouvel itinéraire dans les années à venir.

L'Autriche

Plus de 260 km d'itinéraires EV no. 6, 9 et 14 ont été tournés en Basse-Autriche le long du Danube, à travers la capitale Vienne et dans le sud de la Styrie. Comme la plupart des pistes cyclables sélectionnées étaient séparées des routes, l'infrastructure cyclable a été inspectée à vélo.

Les inspections d'itinéraires cyclables dans le cadre du projet SABRINA se concentrent sur plus de 50 caractéristiques de conception de routes connues pour influencer la probabilité d'accident et la gravité des blessures des usagers de la route et des cyclistes dans un environnement de circulation mixte.

Une fois les inspections vidéo terminées, chaque élément de conception pertinent est inspecté et évalué conformément aux protocoles existants du programme d'évaluation des routes (RAP) (iRAP et CycleRAP) et la Norme Européenne de Certification (ECS) développée par la Fédération Européenne des Cyclistes (FEC).

Les résultats, y compris les Classement par étoiles iRAP des itinéraires, quantifiera le degré de sécurité des itinéraires respectifs pour les cyclistes et identifiera les contre-mesures potentielles pour améliorer la sécurité.

SABRINA évaluera 5 000 km de pistes cyclables de longue distance dans la région du Danube, construira un outil pour leur évaluation, collaborera avec des organismes cyclistes à travers l'Europe et offrira des opportunités de mise en œuvre avec les autorités routières locales.

Le projet comprend 11 partenaires de projet et 4 partenaires stratégiques associés et s'inscrit dans le cadre du programme transnational du Danube (Interreg), cofinancé par les fonds de l'Union européenne (FEDER, ENI).

En 2014, le Capteur Le projet a révélé qu'environ 80% de routes dans 14 pays d'Europe du Sud-Est étaient très dangereuses pour les cyclistes. Selon le protocole EuroRAP, les routes n'ont obtenu que 1 ou 2 étoiles sur un maximum de 5 étoiles pour la sécurité. Avec le cyclisme qui gagne en popularité, les résultats du projet SABRINA soutiendront la mobilité active dans la région et, surtout, préviendront les blessures graves et les décès parmi les cyclistes.

Pour plus d'informations et pour suivre l'avancement du projet, cliquez ici.

Pour une escapade européenne à vélo adaptée au COVID, profitez de la visite virtuelle du projet 2020 ici.

Print Friendly, PDF & Email
fr_FRFrançais
Partagez ceci

Partagez ceci

Partagez cet article avec vos amis!